Le projet d’enregistrement des passagers aériens reçoit de vives critiques – rts.ch – .

Le projet d’enregistrement des passagers aériens reçoit de vives critiques – rts.ch – .
Le projet d’enregistrement des passagers aériens reçoit de vives critiques – rts.ch – .
--

La Confédération veut créer un registre des données personnelles relatives aux passagers aériens afin de lutter contre le terrorisme et la grande criminalité. La consultation s’est terminée samedi, mais ce projet de loi suscite beaucoup de critiques.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, Washington exige l’accès aux données des passagers sur tous les vols de son territoire. La destination, le nom, le numéro de passeport, la date de naissance ou encore le moyen de paiement sont analysés pour identifier les voyageurs suspects.

Et de plus en plus de pays veulent faire de même, dont la Suisse. Le Conseil fédéral veut ainsi créer un registre national, avec un bureau spécial chargé d’examiner les dossiers.

“Peut-être que je peux éviter un cas très difficile”

Le conseiller national de l’UDC de Schaffhouse, Thomas Hurter, qui est également pilote de ligne, pense que c’est une bonne idée. “C’est une loi qui nous aide contre les actes de terrorisme ou de criminalité”, a-t-il expliqué ce mardi sur La Matinale de la RTS. “Peut-être que cela aidera à compléter une image globale d’une personne suspecte, peut-être que cela pourra éviter un cas très difficile, on ne sait jamais.”

Le président de l’organisation faîtière Aerosuisse voit en revanche d’un mauvais œil les amendes prévues pour les compagnies aériennes qui transmettent de fausses informations.

Des projets « plus raisonnables » ailleurs

Et d’autres voix sont encore plus critiques. Le président du Parti Pirate dénonce ainsi une atteinte à la vie privée. “Nous nous opposons totalement à cette loi”, déclare Jorgo Ananiadis. “C’est encore un renforcement de la surveillance en Suisse, qui se fait au détriment des droits fondamentaux.”

--

“D’autres pays ont des plans similaires mais plus raisonnables”, souligne-t-il également. “Si les autorités veulent vraiment aller de l’avant avec ce projet, elles devraient au moins réduire considérablement le champ d’application de la loi afin que seules les données les plus importantes soient collectées dans un court laps de temps.”

>> L’interview de Jorgo Ananiadis dans La Matinale :

Enregistrement des passagers aériens : entretien avec Jorgo Ananiadis, président du Parti Pirate Suisse / La Matinale / 55 sec. / aujourd’hui à 06:37

Sous l’œil vigilant de l’ONU et de l’UE

Le Conseil fédéral va maintenant analyser ces critiques et peut-être amender son texte avant de le transmettre au Parlement.

Le projet, en tout cas, avance sous l’œil attentif du Conseil de sécurité de l’ONU, qui exige des mesures, et de l’Union européenne, qui a déjà légiféré dans le même sens.

Étienne Kocher/oang

- Projet inscription passagers aériens reçoit critiques sérieuses rts .ch

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Sina en danger de mort ! Cette attaque est mortelle. – .
NEXT Un Avenger pliant le pénis d’un autre super-héros Marvel ? C’est ce que vous avez failli voir dans cette sulfureuse série – News Séries – .