Les développeurs français déclarent la guerre à Apple et à ses pratiques anticoncurrentielles – .

Les développeurs français déclarent la guerre à Apple et à ses pratiques anticoncurrentielles – .
Les développeurs français déclarent la guerre à Apple et à ses pratiques anticoncurrentielles – .
--

Après le recours collectif des développeurs américains sur iOS, les éditeurs français ont décidé, à leur tour, de déposer un recours collectif contre Apple. Ils dénoncent que les tarifs de l’App Store d’Apple sont abusifs. Ils ont utilisé la même entreprise qui a défendu avec succès leurs homologues américains pour les mêmes raisons devant le tribunal de San Jose, dans le district nord de la Californie.

Les Développeurs d’applications iOS américains il a poursuivi ses menaces en attaquant l’App Store pour ses taxes de vente. Pour avoir une chance de gagner, ils ont décidé d’entamer un recours collectif. Ils ont accusé la marque à la pomme de monopoliser le magasin d’applications iOS via son application App Store. Apple aurait profité du monopole dont il bénéficie pour imposer une série de frais et commissions. Une chose qui n’arrive pas aux promoteurs et encore moins à leurs avocats Cabinet d’avocats Hagens Berman.

Le succès des développeurs américains lors de leur appel commun a inspiré les éditeurs français. Ce dernier, à son tour, a décidé par le biais d’un recours collectif d’attaquer Apple pour les mêmes raisons. Étant donné que les mêmes causes produisent les mêmes effets, ils ont jugé opportun de contracter les services de la firme Hagens Berman, sans doute en raison de leur spécialisation dans le dossier. Rappelons que les éditeurs américains avaient assigné la société Apple devant un tribunal fédéral pour lui retirer le monopole du marché qu’ils jugeaient abusif.

Les développeurs français d’iOS protestent contre le monopole abusif de l’App Store

Pour montrer leur mécontentement face aux actions inappropriées d’Apple, les développeurs français d’iOS ont déposé une plainte. recours collectif. Essentiellement, ils pointent du doigt Les pratiques anticoncurrentielles d’Apple. Sans surprise, il semble que la société exige que les applications pour iPhone et iPad suivent un seul canal de téléchargement. Une manœuvre malsaine, qui profite au géant américain et qui lui a permis de garder le contrôle absolu pendant plus de dix ans.

--

De plus, sur toutes les ventes réalisées via l’App Store, Apple perçoit jusqu’à 30 % de commission : un vol selon le Congrès américain. C’est aussi la société Apple qui décide du prix minimum de applications payantesainsi qu’une redevance annuelle pour tous les développeurs qui vendent des produits sur l’App Store.

Bien inspirés de leurs homologues américains, les créateurs français n’ont rien laissé au hasard en s’adressant à la firme Hagens Berman. Cette même signature avait déjà contraint la marque à la pomme à assouplir certaines conditions de la version américaine de l’App Store.

Par conséquent, il est tout à fait certain que Steve Berman, L’associé gérant de Hagens Berman a rappelé que : “Nous venons de sortir de notre accord durement gagné avec Apple et nous sommes prêts à démarrer.” Selon lui, les développeurs iOS du monde entier méritent réparation pour les bouffonneries d’Apple. Il considère que seules des actions similaires pourront obliger Apple à respecter la loi. Il parle en toute connaissance de cause, car lui et sa profession sont issus de plusieurs procès gagnés contre Apple. L’un des plus notoires était sans aucun doute celui de 2016 lié aux iBooks.

Tags : Les développeurs français déclarent la guerre Apple leur pratiques anti-concurrentielles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV La matière noire ne se comporterait pas comme prévu il y a plus de 8 milliards d’années
NEXT Les pirates diffusent des jeux Blizzard sur Discord – .