Fiona aux Îles-de-la-Madeleine

--

(Îles-de-la-Madeleine) Vingt-deux victimes ont été évacuées dans les zones côtières de La Grave en Havre-Aubert et Pointe en Havre-aux-Maisons depuis vendredi soir, en raison de la tempête post-tropicale. fiona qui fait présentement des ravages aux Îles-de-la-Madeleine.

Publié à 8:27
Mis à jour à 12h39

Caroline Touzin
Presse

De ce nombre, six ont trouvé refuge chez un proche. « Pour le moment, nous n’avons signalé aucun blessé », a déclaré le maire adjoint Richard Leblanc, l’air soulagé, lors d’une conférence de presse des autorités samedi midi.

Quatre centres d’hébergement d’urgence répartis dans l’archipel sont ouverts. Sa capacité d’accueil est suffisante, assure l’adjoint au maire.

  • PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Cap-aux-Meules, en passant fiona aux Îles de la Madeleine

  • Le parcours des chalets en Martinique, après le passage de Fiona aux Iles de la Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Le chemin des chalets en Martinique, après le passage de fiona aux Îles de la Madeleine

  • Le parcours des chalets en Martinique, après le passage de Fiona aux Iles de la Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Le chemin des chalets en Martinique, après le passage de fiona aux Îles de la Madeleine

  • Cap-aux-Meules, lors du passage de Fiona aux Îles-de-la-Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Cap-aux-Meules, en passant fiona aux Îles de la Madeleine

1/4

Comme beaucoup de Madelinots, le maire Leblanc a eu une très courte nuit.

“Les vents m’ont réveillé à 1h du matin et je n’ai pas pu me rendormir”, a-t-il déclaré. Presse en marge de la première conférence de presse d’aujourd’hui.

Le maire Leblanc a prévenu ses citoyens que « la tempête n’est pas terminée ». Le réseau routier est fermé à la circulation en raison d’arbres et de débris qui jonchent les routes à certains endroits.

Les vents du nord-est ont culminé à 120 km/h la nuit dernière. Ils soufflent en continu à près de 90 km/h depuis ce matin, selon Environnement Canada. Dans la journée de samedi, des rafales comprises entre 100 km/h et 140 km/h sont attendues, et peut-être même plus, aux endroits les plus exposés aux vents.

“On vous demande de rester chez vous”, a-t-il insisté. La marée est un « motif d’inquiétude » pour la municipalité. Les zones côtières ont été inondées.



Selon Hydro-Québec, un peu plus de 1 100 résidences étaient toujours sans électricité en date de samedi midi. “Le solde sera évalué heure par heure”, a précisé sa porte-parole, Ariane Doucet-Michaud. Dix équipes sont sur le terrain pour sécuriser le réseau. Une pause en fin de matinée a permis aux monteurs de lignes de commencer à réparer le réseau, a-t-il déclaré.

--

“Nous sommes préoccupés par la durée des vents soutenus”, a conclu le porte-parole d’Hydro-Québec.

Au quai de Cap-aux-Meules, les pêcheurs surveillent leur bateau depuis leur camion. « Je n’ai jamais vu de vagues comme celle-ci. Il y aura de gros dégâts », a déclaré Stéphane Bourque, l’air inquiet.

Le niveau d’eau est très élevé dans deux ports de pêche, Presse sur le terrain.

« La municipalité est très bien préparée, indique le directeur régional par intérim du ministère de la Sécurité publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine Félix Caron.

  • Les côtes des îles de la Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Les côtes des îles de la Madeleine

  • Les côtes des îles de la Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Les côtes des îles de la Madeleine

  • L'église Lavernière, aux Îles-de-la-Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    L’église Lavernière, aux Îles-de-la-Madeleine

  • Le parcours des chalets en Martinique, après le passage de Fiona aux Iles de la Madeleine

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Le chemin des chalets en Martinique, après le passage de fiona aux Îles de la Madeleine

1/4

La toiture de l’église de Lavernière, édifice de grande valeur patrimoniale, a été endommagée par la force des vents durant la nuit. L’adjoint au maire a indiqué qu’il était trop tôt pour évaluer le coût des dégâts.

“Sur les îles, on a évité le pire hier soir”, a écrit sur Twitter le député péquiste sortant Joël Arseneau.

La plupart des commerces sont fermés à cause de la tempête.

En raison des nombreux secteurs électriques privés, la municipalité demande maintenant aux citoyens de limiter leur consommation d’eau car les pompes sont alimentées à l’électricité. “Nous amenons des groupes électrogènes aux différents puits, mais notre capacité est un peu moindre”, a expliqué l’adjoint au maire.

- Fiona les îles Magdalena Vingt victimes évacués

Fiona aux ÎlesdelaMadeleine

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT 1. Le FC Lokomotive Leipzig gagne à Berlin AK 07 après avoir pris du retard – .