l’industrie du propane déplore les décisions des propriétaires – .

--

L’industrie du propane est sous le choc après l’incendie qui a ravagé vendredi deux résidences de Val-des-Sources, à la suite d’une explosion causée par du propane, le propriétaire n’ayant manifestement pas respecté les règles de sécurité.

• Lisez aussi : Explosion dans un quartier résidentiel : la Régie du bâtiment du Québec enquête

Une seule personne a été blessée après que l’opération de remplissage des bouteilles ait mal tourné.

“Cela a choqué l’industrie de voir cet amateurisme”, a déclaré le président et conseiller stratégique de Prudent Groupe Conseil, Daniel Dancause.

Il est également membre du comité technique et formation de l’Association québécoise du propane.

“Hier, j’ai reçu beaucoup de téléphones de gens de l’industrie qui me demandaient : ‘Daniel, qu’est-ce que c’est que ça ?’ Vous savez, il existe de nombreuses normes. C’est une industrie très sûre avec peu d’incidents. Il est également choquant de voir que cette personne a exposé la sécurité et la santé de ses voisins.

Plusieurs voisins ont confirmé à TVA Nouvelles que de nombreuses personnes s’y rendent pour remplir leurs bonbonnes de propane et qu’un camion-citerne vient régulièrement ravitailler la résidence.

“Ce n’est pas normal qu’il y ait ce genre d’activité dans un quartier résidentiel”, a déclaré Dancause. La municipalité était-elle au courant ? Les voisins ont-ils porté plainte ?

--

Il s’enquiert également du fournisseur de propane : « C’est surprenant de voir que cette personne a été approvisionnée. Le propane n’est pas arrivé ici par accident. C’est quelque chose que la Régie du bâtiment devra enquêter.

Un inspecteur sur place mardi

Après avoir confirmé lundi que le propriétaire de la résidence n’avait pas de permis pour entreposer du propane, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) a dépêché mardi un enquêteur sur les lieux.

« Je n’ai pas toutes les informations, mais nous savons qu’il y avait des bonbonnes de propane à l’intérieur du garage même si c’est interdit. Les réservoirs doivent toujours être à l’extérieur. Y avait-il d’autres lacunes dans l’entreposage et la manutention du propane? C’est ce que notre inspecteur validera », a expliqué le porte-parole de la RBQ, Sylvain Lamothe.
M. Lamothe confirme que l’inspection reviendra au fournisseur.

Le propriétaire de la maison où l’incendie s’est déclaré pourrait être condamné à une amende de 1 200 $ à 18 000 $. Le directeur des poursuites pénales et pénales pourrait également déposer des accusations criminelles contre lui.

- Explosion ValdesSources industrie du propane déplore les décisions du propriétaire

lindustrie propane déplore les décisions des propriétaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Derby de la capitale à la maison du vieux garde-forestier – .
NEXT aucune chance contre le premier, pas de chance contre le troisième – Sport local – .