Augmentation marquée des blessures à vélo pendant la pandémie – .

Augmentation marquée des blessures à vélo pendant la pandémie – .
Augmentation marquée des blessures à vélo pendant la pandémie – .
--

Le Québec a connu une augmentation marquée du nombre de cyclistes hospitalisés durant la pandémie, un phénomène complètement à l’opposé de la tendance du reste de la population.

Posté à 17h00

Vincent Larine
Presse

Selon les données publiées mardi par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), le nombre d’hospitalisations pour blessure à vélo majoré de 20% pour la période du 1Hum Avril 2020 au 31 mars 2021. Quelque 1 199 cyclistes se sont retrouvés aux urgences durant cette période, comparativement à 1 001 à la même période l’année précédente.

Pendant ce temps, alors qu’on demandait aux Québécois de rester chez eux, le nombre d’hospitalisations a fortement diminué, passant de 67 374 à 60 792 par rapport à l’année précédente, soit une baisse d’environ 10 %.

L’hypothèse de l’ICIS pour expliquer ces statiques est très simple : le nombre de cyclistes a décuplé pendant la pandémie, en raison du manque d’autres options sportives disponibles.

Plus de followers, plus de blessés

« Il est possible que certaines mesures de santé publique aient eu un impact là-dessus. Lorsque les sports d’équipe n’étaient pas disponibles, les gens passaient beaucoup de temps à l’extérieur et se tournaient vers le vélo », souligne à juste titre la gestionnaire des données cliniques et administratives de l’ICIS, Tanya Khang.

Il en va de même pour l’organisme Vélo Québec, dont le président, Jean-François Rheault, ne s’inquiète pas outre mesure de ces chiffres.

Citant des données de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) exposées dans le rapport L’état du cyclisme au Québec publiée par son organisation en 2020, rappelle que le nombre de collisions entre cyclistes et automobilistes tend à diminuer au fil des années.

Tant que les interactions avec les véhicules sont faibles, on peut supposer que [la hausse des hospitalisations de cyclistes] cela ne vient pas nécessairement des interactions avec les véhicules. Par déduction il peut s’agir de collisions entre cyclistes, entre cyclistes et piétons ou cyclistes seuls.

--

Jean-François Rheault, président-directeur général de Vélo Québec

Il associe donc aussi ce phénomène à une augmentation du nombre de cyclistes au Québec, un chiffre difficilement mesurable, mais que l’on peut déduire de l’augmentation importante de la vente de vélos durant la pandémie, de l’ordre de 20 à 30 %.

Pour sa part, le président de l’Association québécoise des médecins du sport et de l’exercice, Dr.r Luc De Garie soupçonne la présence de nombreux cyclistes débutants, plus sujets aux blessures, pour expliquer ces statistiques.

pas plus dangereux

De plus, comparé à d’autres sports, le cyclisme ne semble pas particulièrement dangereux, souligne Jean-François Rheault.

En effet, le taux annuel de blessures suffisamment graves pour nécessiter une consultation médicale est de 23 pour 1 000 cyclistes, alors qu’il est de 20 pour 1 000 golfeurs, selon les chiffres publiés par l’Institut national de santé publique du Québec en 2019.

« De manière générale, au cours des dernières décennies, le vélo est devenu de plus en plus sécuritaire et les choses vont s’améliorer », affirme Jean-François Rheault. Deux approches sont susceptibles d’améliorer la sécurité à vélo, estime-t-il, soit “la construction d’infrastructures séparées de la circulation […]puis ralentir les voitures.

un phénomène canadien

Loin de se limiter au Québec, la hausse des hospitalisations de cyclistes se mesure à l’échelle du pays, même si elle y est encore plus marquée, comme le montrent les chiffres publiés par l’ICIS mardi.

À l’échelle nationale, le nombre d’hospitalisations pour blessures à vélo a augmenté de 25 % au cours de la première année de la pandémie, passant de 4 190 à 5 255. Parallèlement, le nombre total d’hospitalisations pour blessures (toutes causes confondues) a diminué de 5,5 %, passant de 271 000 à 256 000, comparativement à la année précédente.

Mots clés: Augmentation marqué blessures vélo pendant pandémie

Augmentation marquée des blessures vélo pendant pandémie

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Duo synchrone Bojer/zimmer huitièmes en style libre technique – .
NEXT Trafic aérien – Stuttgart – L’aéroport de Stuttgart a perdu des millions au premier semestre – Economie – .