Trafic aérien – Francfort-sur-le-Main – Lufthansa teste la redevance environnementale en Scandinavie – économie – .

Trafic aérien – Francfort-sur-le-Main – Lufthansa teste la redevance environnementale en Scandinavie – économie – .
Trafic aérien – Francfort-sur-le-Main – Lufthansa teste la redevance environnementale en Scandinavie – économie – .
--

Francfort-sur-le-Main (dpa) – Le groupe Lufthansa teste un nouveau tarif de billet sur le marché scandinave, qui se veut bénéfique pour l’environnement. Outre les tarifs classiques Light, Classic et Flex, un tarif dit “vert” fait également son apparition dans le processus de réservation des vols européens au départ de la Norvège, de la Suède et du Danemark depuis mardi, a annoncé le groupe à Francfort. Cela en fait le premier groupe aéronautique international à proposer quelque chose de ce genre.

Con el boleto “Tarifa verde”, los clientes adquieren automáticamente una compensación de CO2, el 20 por ciento del cual se logra a través de combustibles producidos de manera sostenible a partir de sobras (SAF) y el 80 por ciento con proyectos de protección del climat. Le nouveau tarif peut être réservé en classe économique et en classe affaires.

Une telle compensation n’annule en aucun cas les émissions de CO2 d’un vol et pourrait même légitimer un comportement dommageable pour l’environnement par la suite, affirment les critiques. Jusqu’à présent, le SAF n’était disponible qu’en petites quantités. L’UE prévoit des quotas minimaux pour le mélange avec du kérosène conventionnel. Lufthansa a signé un contrat de livraison avec Shell pour 1,8 million de tonnes pour la période 2024 à 2031.

Sur les autres marchés hors Scandinavie, Lufthansa continue de proposer à ses clients une offre de compensation à la fin du processus de réservation. Grâce à la plateforme “Compensaid”, les passagers peuvent choisir entre SAF, des projets de protection du climat ou une combinaison des deux à des prix différents.

--

Avec Lufthansa, les entreprises clientes peuvent réduire l’impact climatique des vols de leurs employés à tous les niveaux. En plus de l’offre de Lufthansa, il existe d’autres plateformes où les clients peuvent compenser, au moins mathématiquement, les émissions de CO2 des voyages grâce à des paiements volontaires. En principe, la demande des clients pour des offres de voyage durables augmente, a rapporté Lufthansa.

© dpa-infocom, dpa:220802-99-247879/2

Étiquettes : trafic air Francfort Main Lufthansa test tarif environnemental Scandinavie économie

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV liberté de la diversité – culture – .
NEXT Un faux pilote va en prison – .