Un escroc qui sollicite à plusieurs reprises les gens – .

--

Un escroc qui a fait à répétition de fausses sollicitations en faisant du porte-à-porte pour récolter des dons malgré plusieurs interpellations ira finalement en prison “pour comprendre que c’est fini”.

• Lisez aussi : Un trafiquant qui a vendu du GHB de mauvaise qualité plaide coupable

Robert Lévesque, 62 ans, cumule les délits de fraude depuis 1985. Pas moins de 23 chefs d’accusation ont été déposés contre lui pour ce motif, le dernier d’entre eux lui interdisant de postuler.

Pourtant, en juin dernier, Robert Lévesque s’est présenté à la porte d’un vieil homme pour lui demander de l’argent. La victime, qui a trouvé l’homme à sa porte « louche », avait tenté de fermer la porte de sa résidence, mais Lévesque s’était montrée agressive face à son refus, l’en empêchant en lui disant : « C’est seulement pour un dollar “. ou deux”.

La police avait été appelée sur les lieux, après quoi ils ont rapidement retrouvé Robert Lévesque. Le suspect lui avait spontanément montré une liste de noms avec l’inscription “Programme pour les travailleurs” disant qu’il collectait des dons pour les personnes âgées. Un montant de 7 045 $ figurait sur la liste.

Arrêté, l’homme a été relâché le lendemain, à condition qu’il n’en demande pas plus. “Je n’ai tout simplement pas besoin de postuler”, a répondu le prévenu au tribunal pour dire qu’il avait compris les conditions.

--

Le lendemain, cependant, deux autres résidents du Québec ont appelé les autorités pour signaler un homme qui sentait l’alcool et faisait du porte-à-porte pour demander des dons. Par conséquent, Lévesque est de nouveau arrêté.

déficit cognitif

L’avocat de l’accusé, M.moi Simon Roy, a réclamé une révision de la responsabilité pénale, estimant que le sexagénaire présentait “des déficiences cognitives importantes”. Pour sa part, la Couronne a fait valoir, après le résultat négatif de l’examen, que l’accusé savait « que c’est illégal et malhonnête ».

C’est la juge Réna Émond qui a condamné Robert Lévesque à 240 heures de travaux d’intérêt général et à une interdiction de postuler en 2021. La juge a été moins indulgente cette fois.

“En 2021 on s’est dit, on va oublier l’emprisonnement, on va laisser cet homme dans la société et on verra ce qui se passera. Ce qui donne, c’est que vous recommencez », a sermonné le juge Émond. “Il faut lui faire comprendre que c’est fini”, a déclaré le juge, qui l’a condamné à neuf mois de prison.

escroc qui sollicite plusieurs reprises les gens

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Une année de vol pour le Pasteur Mukendi – .
NEXT Un restaurateur du Bas-Saint-Laurent attrape un thon de près de 500 livres! – .