deux jours après avoir été retrouvé, sa famille rompt le silence – .

--

La famille de l’homme disparu au Saguenay la semaine dernière a rompu son silence lundi pour remercier toutes les personnes impliquées dans les recherches, deux jours après sa découverte dans des bois difficiles d’accès.

• Lisez aussi : Sécurité sur la route 169 : “un pas dans la bonne direction”, dit un parent en deuil

Stéphane Bouchard a été retrouvé inconscient mais vivant samedi après-midi, après avoir passé trois jours seul dans les bois.

Bien que le randonneur qui a fêté samedi ses 46 ans soit hors de danger, il lui faudra du temps pour récupérer. Il est en convalescence à l’hôpital de Chicoutimi entouré des membres de sa famille.

“C’est terrifiant, c’est mortifiant ce qu’on a vécu”, a déclaré son père, Russel-Aurore Bouchard.

L’historienne bien connue du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Russel-Aurore Bouchard, a vécu une montagne russe d’émotions dans les jours qui ont suivi la disparition de son fils. Je rentrais chez moi vers 14h30.

  • Écoutez l’entrevue d’Alexandre Moranville avec Russel-Aurore Bouchard sur QUB radio :

« À 15 h, j’ai su que quelque chose n’allait pas », a déclaré Mme Bouchard. Il s’est perdu? Est-il allé ailleurs ? Il a eu un accident ? Il a été tué? Cela fonctionne dans notre tête. Et c’est alors que j’ai vu tous les dangers qui guettaient un homme de la nature de Stéphane. Il aurait été incapable de se défendre, il est trop bon.

La police a été contactée à 17 h.

« Au moment de notre appel, la sécurité municipale est arrivée chez nous, a-t-il assuré. Ils n’ont pas tardé. Il n’y avait pas d’erreur là-dedans. Ce qu’ils ont fait était impeccable.”

--

Cependant, plus les heures passaient, plus l’inquiétude grandissait.

« Connaissant cette forêt, je me suis dit le troisième jour qu’il était mort, mais avec ma femme on a pleuré et elle m’a dit qu’elle entendait encore battre son cœur. Il savait qu’il pouvait être n’importe où dans cet enfer, mais où et comment le trouver ? Samedi matin, j’ai demandé aux citoyens du côté est de la route de Madoc d’entrer dans le massif car ils étaient les seuls à pouvoir s’y rendre », raconte l’historien.

Cela a été fait en fin de matinée samedi par Bernard Barrette, un résident du secteur qui fréquentait la même école secondaire que Stéphane Bouchard.

« J’ai pris le risque parce que je m’attendais à tout sauf à le retrouver vivant », a admis M. Barrette.

Il a marché un peu moins d’un kilomètre dans les bois derrière sa maison avant de faire une pause.

“Quand je me suis arrêté, j’ai entendu une sorte de grognement dans le foin, peut-être à 15 pieds de moi. Je suis allé chercher et j’ai trouvé Stéphane allongé dans le ruisseau. Il était inconscient, a-t-il expliqué. Je suis vraiment très content, mais il y a des gens qui ont marché trois jours dans la forêt et qui ont fait beaucoup plus d’efforts que moi. Je suis juste le chanceux qui est tombé sur lui, pour ainsi dire.

« Je remercie Bernard qui est devenu un membre de ma famille. Je remercie la sécurité municipale de Saguenay et ses équipes, bref, toutes les personnes qui ont pu participer », a déclaré Russel-Aurore Bouchard.

Mots clés: manquant forêt deux jours après être trouvé famille pauses silence

deux jours après avoir été retrouvé famille rompt silence

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Un trafiquant qui a vendu du GHB de mauvaise qualité plaide coupable – .
NEXT la Régie du bâtiment du Québec enquête – .