le SPVQ se dit en action – .

--

La police de Québec nie avoir négligé les préoccupations des commerçants de l’avenue Myrand à Québec. qui ont été submergés par les braquages ​​et cambriolages ces derniers mois.

L’enquête est active et progresse, a indiqué hier un porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

« L’enquête se poursuit de notre côté, a expliqué Sandra Dion. Évidemment, lorsqu’il y a des infractions ou [s’]il y a plusieurs infractions qui sont commises dans un secteur, il y a de la surveillance qui va se faire, des patrouilles qui vont se faire. »

Le journal a rapporté dimanche qu’une vague de vols s’est de nouveau produite en juillet dans au moins trois établissements, dont le KRWN Barber Shop, qui a pris le contrevenant en action.


Photo Luis Deschênes

Un voleur a franchi la porte d’entrée du salon de coiffure KRWN de la rue Myrand à Québec.

De son côté, le SPVQ peut confirmer qu’un dossier a été ouvert en juillet et qu’un autre est sur le point de l’être.

dans la bonne direction

Suite à la publication de l’article, le propriétaire de KRWN Barbershop, Maxime Bellemare, a finalement été contacté par un enquêteur lundi matin. « Nous allons dans la bonne direction », dit-il.

L’homme d’affaires comprenait aussi un peu mieux pourquoi son histoire de vols avait été oubliée. Le 17 juillet, au retour du voleur, le propriétaire aurait dû composer le 9-1-1.

“Mon but quand j’ai appelé était d’aider à l’enquête. Mon dossier était déjà ouvert, je n’ai jamais pensé à appeler le 9-1-1. »

--

Le lendemain, il a donc tenté de joindre l’enquêteur au dossier pendant plusieurs heures, sans jamais obtenir de réponse.

Ensuite, il avait en sa possession les images qui ont été publiées sur le site de la Tronc.

graves préoccupations

Ces événements font suite à une première série de braquages ​​survenus en mai, qui ont suscité de vives inquiétudes chez plusieurs commerçants.

À ce moment-là, le SPVQ a confirmé qu’il y avait plus d’une douzaine de dossiers ouverts.

On a appris par la suite que deux suspects, un homme de 50 ans et un homme de 43 ans, avaient été arrêtés par la police après une descente dans un commerce du chemin Sainte-Foy.

Les enquêteurs soupçonnaient qu’ils étaient également liés à plusieurs braquages ​​dans le secteur de la rue Myrand. Ils ont été interrogés puis relâchés avec promesse de comparaître.

— Avec la collaboration de Louis Deschênes

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Avez-vous un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

SPVQ dit action

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Un homme qui s’était barricadé se rend à la police – .
NEXT Un trafiquant qui a vendu du GHB de mauvaise qualité plaide coupable – .