Le mois d’août devrait être plus chaud que la normale au Québec – .

--

Le mois d’août devrait être plus chaud que les normales saisonnières cette année au Québec, selon Environnement Canada, après un mois de juillet assez près de la moyenne.

Frédérick Xavier Duhamel
Presse

C’est ce que suggèrent les dernières prévisions mensuelles de température publiées par l’agence fédérale. Les précipitations devraient être inférieures aux moyennes saisonnières, ajoute Dominic Martel, météorologue à Environnement Canada.

Ce dernier prévient toutefois que les prévisions mensuelles doivent être prises avec prudence, et que ce modèle n’indique pas l’ampleur de l’écart à venir.

Cependant, ces prédictions sont “conformes au modèle” avec le réchauffement climatique au Canada, note le professeur Blair Feltmate, président du Centre Intact sur l’adaptation au climat de l’Université de Waterloo.


INFOGRAPHIE ENVIRONNEMENT CANADA

Carte des températures prévues au-dessus et au-dessous de la normale

Choc thermique oppressant

“Le Québec doit se préparer dès maintenant à la chaleur accablante qui s’en vient”, prévient-il. En particulier, il est important de veiller à ce que les personnes âgées vivant seules et les sans-abri aient accès à la climatisation et soient bien hydratées.

Les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou respiratoires doivent également être averties “pour s’assurer qu’elles ne sont pas exposées à une chaleur extrême sans pouvoir se déplacer vers une zone plus fraîche”.

--

La chaleur peut être mortelle, en particulier pour les personnes vulnérables résidant sur des îlots de chaleur. En 2018, des dizaines de personnes sont mortes de chaleur lors d’une vague de chaleur à Montréal. « Le résultat d’un événement de chaleur accablante est déterminé lors de la préparation initiale. Si les étapes ci-dessus sont suivies, l’impact de la chaleur accablante peut être considérablement réduit », explique le professeur Feltmate.

Juillet a été un peu plus chaud ou plus près des normales saisonnières dans la plupart des régions du Québec, dit M. Martel d’Environnement Canada. Montréal et Gaspé, par exemple, ont connu un mois plus chaud que la normale d’un degré, tandis que Québec a été normal et Saguenay 0,1 degré plus frais. Les précipitations ont également été proches de la normale dans la province en juillet.

Quatre tornades ont été signalées, dont une qui a causé d’importants dégâts à Saint-Adolphe-d’Howard le 23 juillet avec des vents atteignant une vitesse estimée à 200 km/h. La moyenne pour tout l’été est de six, ce chiffre pour le seul mois de juillet suggère une tendance à la hausse qui pourrait toutefois s’expliquer par une meilleure détection, explique M. Martel.


PHOTO PHILIPPE BOIVIN, ARCHIVES LA PRESSE

Une maison dévastée par la tornade du 23 juillet, à Saint-Adolphe-d’Howard, dans les Laurentides

Juin a été plus frais que la moyenne dans le sud du Québec mais “anormalement chaud” au Nunavik dans le nord de la province, selon le résumé d’Environnement Canada. Des précipitations importantes ont également été observées dans les régions de Mont-Joli, de Montréal et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

- Météo Août devrait être plus chaud normal Québec

mois daoût devrait être chaud normale Québec

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV On a vraiment des petites priorités… – .
NEXT À la recherche de victimes d’un proxénète présumé de Montréal – .