“75% des patients ont pensé au suicide”, selon un sondage – .

--

Trois personnes sur quatre atteintes de la maladie de Lyme ont déjà pensé au suicide, et elles vivent un véritable enfer entre des rendez-vous médicaux qui ne font rien et une qualité de vie qui se dégrade de jour en jour.

• Lisez aussi : Tiques et maladie de Lyme : 5 choses à savoir

C’est le constat tragique révélé par un sondage mené par l’Association québécoise de la maladie de Lyme (AQML).
“Il s’agit de notre cinquième suicide en deux ans parmi nos membres”, a déclaré la directrice de l’AQML, Caren Leblanc, également atteinte de la maladie.

Regardez l’interview de Caren Leblanc sur QUB radio :

Bien sûr, il y a le décès tragique d’Amélie Champagne, la fille du président du Groupe Jean Coutu, qui s’est suicidée à seulement 22 ans. Mais même l’ancien directeur de l’association a pris cette décision irréversible. Pour les personnes atteintes de la maladie de Lyme, l’espoir d’une guérison s’estompe de jour en jour.

Selon les patients, il s’agit d’une maladie extrêmement douloureuse. Pour ajouter à son calvaire, elle est très difficile à repérer. Souvent, les tests reviennent négatifs. Selon Mme Leblanc, c’est aussi une maladie inconnue des médecins du Québec. De nombreux symptômes peuvent entraîner une invalidité.
Les erreurs de diagnostic abondent, de la sclérose en plaques à la fibromyalgie, en passant par les troubles psychosomatiques.

Lorsque la maladie est enfin identifiée, il faut plusieurs mois d’antibiotiques pour que l’état du patient s’améliore. Mais les symptômes ne sont jamais loin et certains projets de vie sont déjà impossibles.

« Je ne peux pas avoir d’enfants. Je ne pourrais jamais passer des nuits blanches, a déclaré Caren Leblanc. Je pourrais rechuter.”

Elle estime que les médecins devraient être mieux formés pour identifier rapidement cette terrible maladie. Selon elle, le principal problème est que les spécialistes analysent chaque symptôme indépendamment au lieu de regarder l’image générale de la situation.

Caren Leblanc aura attendu cinq longues années avant d’obtenir le bon diagnostic.

Si tu as besoin d’aide

--

LIGNE QUÉBÉCOISE DE PRÉVENTION DU SUICIDE

-www.aqps.info

-1-866-CALL (277-3553)

JEUNE J’ECOUTE

-www.jeunessejecoute.ca

-1-800-668-6868

TEL-JEUNES

-www.teljeunes.com

-1-800-263-2266

Étiquettes : maladie de Lyme les patients pensée suicide selon une enquête

des patients ont pensé suicide selon sondage

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV le coronavirus peut se connecter au récepteur ACE2 humain, mais ne vous rend pas (encore) malade
NEXT Plus de 50 000 cas de monkeypox depuis le début de l’année – .