Trois cas de monkeypox détectés en Dordogne, vaccination organisée – .

Trois cas de monkeypox détectés en Dordogne, vaccination organisée – .
Trois cas de monkeypox détectés en Dordogne, vaccination organisée – .
--

Monkeypox affecté trois Périgourdins selon les informations de France Bleu Périgord. Ce sont des cas bénins. selon l’hôpital de Périgueux. L’épidémie progresse dans notre département comme dans le reste du pays. En France, il y a maintenant un peu moins de 2 000 cas. Ce mardi, 200 personnalités, élus, associations et citoyens ont demandé, dans une tribune publiée dans le Huffington Post, au Sénat d’enquêter sur la gestion de cette épidémie par le Gouvernement. Ils estiment que les informations sur la vaccination et le nombre de doses disponibles font défaut et accusent le gouvernement de mauvaise gestion.

Vaccination possible à Périgueux

en Dordogne, à partir du 18 juillet Il est possible de se faire vacciner au centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles de l’hôpital de Périgueux sur rendez-vous. Selon le Docteur Florent Peelman, médecin coordinateur.

Selon la Haute Autorité de Santé, les doses sont essentiellement destinées aux hommes ayant des rapports sexuels avec plusieurs hommes et aux personnes ayant plusieurs partenaires sexuels, aux travailleuses du sexe et aux professionnels qui travaillent, par exemple, dans des clubs libertins ou des saunas libertins.

Docteur Florent Peelman, coordinateur médical du CeGIDD “Il y a une vraie demande de la communauté LGBT, le message de prévention passe et les gens viennent se faire vacciner”. Il estime que “C’est une population qui diffuse très bien les messages de prévention et c’est une population qui vient en masse et qui est prête à se faire vacciner”. Le médecin coordonnateur reconnaît qu’il existe un réel « inquiétude face à la stigmatisation que cette maladie peut engendrer […] le plus souvent bénigne.

--

Une trentaine de personnes vaccinées en fin de semaine

Les doses de vaccin sont délivrées chaque semaine. selon le docteur Florent Peelman par l’Agence régionale de santé et conservé à 80 degrés sous zéro dans un réfrigérateur spécifique. A la fin de la semaine, une trentaine de personnes auront reçu une première dose du vaccin. Ensuite, il y aura vingt vaccins disponibles chaque semaine. Bien que le CeGIDD soit fermé du 8 au 21 août, la vaccination se poursuit durant cette période les lundi après-midi, mercredi après-midi et jeudi toute la journée.

Coordonnées du centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles :
05.53.45.26.48

- Trois cas variole du mono détecté Dordogne organise vaccination

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV nouveau test, nouveaux traitements, un tournant dans la lutte ? – .
NEXT Le Ghana enregistre un troisième décès dû au virus de Marburg (OMS) – .